Haptonomie, ouverture à la vie...


L’haptonomie est une démarche très particulière car c’est un cheminement dans le couple et à la rencontre de bébé qu’il faut prendre le temps de vivre.
L’haptonomie, c’est un beau voyage... au-delà de la naissance, c’est un accompagnement à la vie!

Odoo • Image et Texte

Attendre bébé

Durant cette aventure, vous allez vous redécouvrir, créer un merveilleux lien de complicité au travers de ce beau voyage qu’est l’attente de votre enfant.

Ce lien très fort, votre bébé va le sentir et cela va le faire réagir. Il va avoir la possibilité de s’exprimer, de bouger, se joindre à vous dans votre bulle qui vous unit ensemble par l’amour.

En devenant parents, pouvoir partager cet "être ensemble" à son bébé, c’est magnifique ! C’est l’encourager à aimer la vie. Cet état permet de faire naître la source de dire oui à..., d’ouverture vers..., d’être curieux de ce qui arrive, d’être enthousiaste.

Maman fait grandir bébé dans son giron. Cet endroit si doux qui reçoit, qui accueille, qui représente la demeure affective. C’est un endroit tellement tendre. Il rassemble tout l’affectif comme dans un ballon qui est porté par la base, le berceau.

En entrant en contact avec ce berceau, on exprime à son bébé tout l’amour qu’on porte pour maman et de cette manière tout l’amour aussi qu’on éprouve pour lui. Être là pour maman, c’est donner un bon exemple à son bébé, lui montrer que l’amour existe, c’est tellement rassurant.


Odoo • Image et Texte

Le jour de la grande rencontre

Les parents, forts de ce lien déjà créé durant la période prénatale, vont vivre une toute autre aventure lors d'un accouchement accompagné par l'haptonomie.

La mère sera à l’écoute de ses sensations, guidée par les progrès de son enfant dans son giron. Elle saura alors l’inviter affectueusement vers la voie de la naissance, prendre le temps de s’ouvrir dans le respect du processus naturel qu’est l’accouchement.

Le soutien de son/sa partenaire, ses invitations dirigées vers le bébé favoriseront sa naissance. Grâce à l’haptonomie, c’est un véritable travail en équipe, à trois, qui s’opère. L’accouchement se pose alors comme une continuité, un passage, entre ce lien fort qui unit cette triade en pré et postnatal.

Je peux aussi être aux côtés des parents durant l’accouchement là où ils ont choisi d’accueillir leur bébé (à l’hôpital, à la maison de naissance, à la maison...) tant pour la maman que pour le papa.

Une présence continue aux côtés du couple peut créer le maintien, durant tout le travail, d’une atmosphère sécurisante, car elle s'effectue dans la connaissance de leurs volontés, de leur projet de naissance.

Mon souhait est que le couple vive un accouchement respecté, c’est-à-dire que toutes les décisions prises seront soit de l’initiative du couple ou soit proposées par le staff médicale mais bien entendues, comprises et acceptées par les parents.... c’est ça le secret pour que ce moment unique reste magique.


Odoo • Image et Texte

 

Après la naissance - soutien parental

Par ce même type de contact affectivo-confirmant, les parents vont faciliter l’adaptation de leur bébé à ce nouvel environnement.

Bébé, curieux de tout, ressent des frustrations dues aux limites de son corps. Comment apprivoiser la pesanteur, maîtriser les mouvements de coordination nécessaires pour explorer son corps et son environnement?

En tant que parent, comment le porter, l'habiller, le bercer, l'aider à maîtriser ses mouvements en continuant à développer son sentiment de sécurité, sans aucune attente de performance.

Je propose aux parents d'être les témoins privilégiés des compétences et progrès de leur bébé tout en favorisant son autonomie à travers de petits jeux, expériences psychomotrices que bébé pourra reproduire à son rythme, quand il est prêt.

Pour les parents, c’est aussi l’occasion de réaborder le vécu de la naissance de leur enfant et toutes les modifications qu'elle a pu engendrer dans leur quotidien. Le/la partenaire sera également outillé pour continuer de prendre soin de maman dans l'accueil et l'acceptation de son corps avec ses nouvelles sensations.

 

Déroulement de l’accompagnement :

L’accompagnement prénatal correspond à environ 6/7 séances à partir de la 18e semaine d’aménorrhée. Les découvertes seront réexplorées par les parents à leur domicile, puis le jour de la naissance.

L’accompagnement postnatal - soutien parental comprend 3/4 séances : la première entre la naissance et le premier mois de bébé, la seconde vers ses 3 mois, les dernières rencontres seront fixées vers ses 6 mois et au moment de l’acquisition de la marche.

Les rencontres sont soit prises à la carte soit en pack.


Deux packs haptonomiques sont possible:

Le pack pour un accompagnement haptonomique pré-postnatal comprend:

  • 6 rencontres prénatales.

  • 3 rencontres postnatales.

Le pack pour un accompagnement pré-postnatal haptonomique complet avec présence à l'accouchement comprend:

  • 6 rencontres prénatales.

  • Stand-by et présence à l'accouchement.

  • 3 rencontres postnatales.

Témoignages :


Waow, quelle superbe expérience !!! C’est une approche extrêmement riche qui permet de partager, ça me donne une force.… Ressentir ce dont je suis capable m’arme tellement, me ramène à moi-même et me donne tellement envie de continuer à avancer. Et c’est tout simplement magnifique ! Claudine.

J’arrive aux séances contente parce que je vais pouvoir consacrer du temps à mon bébé. Je suis enchantée et enthousiaste de vivre cette belle aventure avec mon mari. Ça me fait plaisir de le voir avec nous. Je me sens détendue, parfois émue, mais heureuse de participer à ces séances qui font du bien à notre couple, notre famille et à moi-même. Céline.

J’ai appris à entrer en lien avec ma femme et mon bébé sans être en contact direct avec le ventre de ma femme. La sensation était impressionnante, mais c’était très agréable. Adrien.

Un GRAND merci, Marie, pour cette magnifique expérience, pour le partage de ton savoir, mais surtout pour ce petit bout de chemin que nous avons parcouru ensemble. Le vrai plaisir de se faire chouchouter et de prendre le temps de s’écouter, le temps pour nous 3. Monique